Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil > Consultation publiqu... > Tous les messages
Aménagement du territoire haut débit ..
Message écrit le 4/04/2008 par fanfan

Actuellement la couverture haut debit > 1 à 2 Mbits reste largement impossible pour plus de 10% de la population française (+6 Millions de personnes) et 30% du territoire , 3 à 4 % n’ont aucun haut débit , et 4 à 8 % sont en RE-adsl < 300 Kbits ou ADSL 512 fortement dégradé. Les investissments dans les cables (cuivre France Telecom) sont arretés depuis 10 ans (de-endettement de FT) , la maintenance quasiment inexistante , 4 mois pour redresser un poteau FT apres un accident de la route en moyenne, cable en mauvais etat etc . La separation comptable du 01/10/2007 entre Orange et FT reseau n’arrange pas la chose .. Mettre une carte DSLE (pour mettre en place un lien symetrique sur un DSLAM 4/4M bits) c’est 2 Mois de décision d’investissement .

La degradation est accentuée par un déplacement de la population du milieu urbain vers le milieu rural ou peri urbain ou les investissements d’infrastructure telecom sont inexistants c’est le multiplexage des lignes a tour de bras ..

Alors reste le WIFI a 100mw pire .. quelques centaines de metres avec un debit efficace < 2 Mbits, ou le WIMAX en OFDM qui ne passe pas un bois ou une haie de coniferes (validation faite sur le terrain) .. Notre société gere plus de 3000 abonnés dans ces technologies c’est plus des telecom c’est de la broderie ..

Reste effectivement les fréquences basses pour resoudre le probleme .. actuellement les solutions WIFI fonctionnent dans la bande des 700 Mhz avec une largeur de 5 Mhz de bande .. elle permettent un debit de 30 Mbits par point d’acces avec des CPE a moins de 100$ (66€ ! !) (nous avons déja fait des tests ) .. les semi conducteurs sont ceux du WIFI (ATHEROS 6G avec QOS pour la VOIP) la bande de fréquence est modifiée c’est tout ..

Alors le choix est politique .. soit on favorise encore une fois les bobos pour la TV sur le portable en mileu urbain a fort pouvoir d’achat en mettant aux encheres les fréquences et en laissant de coté 50% de la population de 80% du territoire comme c’est le cas pour la 3G ou on decide de confier les fréquences aux assemblées territoriales ou opérateurs locaux pour qu’ils mettent en place une couverture équitable du territoire ..

Il est évident que des AP type WIFI en 700 Mhz sur une fibre optique Ethernet (type DSP des Conseils Generaux) offre une solution d’amenagement du territoire a peu de frais et offrant un débit > 4 Mbit en zone rurale avec nomadisme .. c’est un choix politique mais à la vue de ce qui ce passe sur le WIMAX ... le resultat des choix précédents n’est pas brillant .. moins de 1500 abonnés WIMAX en France, et 2 opérateurs sur 4 totalement inexistants sur le terrain (Free et Bolloré).. Alors maintenant on peut toujours continuer en disant c’est bon c’est bon .. mais les faits sont désesperants et on s’enfonce toujours un peu plus ..

Tri:    retour au forum Retour à la liste des messages
Les réponses à ce message (2) Classer par sujet, inverse Classer par sujet
Auteur Classer par auteur, inverse Classer par auteur, inverse
Date Classer par date, inverse Classer par date
pivianlo
9/04/2008
l’avis d’un bobo...

Bonjour,

Parisien, qui de temps en temps "sort" de la cité (en haute marne, normandie...) je me rends compte lors de ces déplacements que l’équipement dont "bénéficient" ces régions est tout simplement consternant. Que les opérateurs privés aillent vers la demande la plus forte est dans la logique des choses. En revanche il n’est pas acceptable qu’aucun mécanisme public efficace ne soit en place pour inciter, voire obliger, les opérateurs à faire des offre similaires dans les zones "blanches" dans des délais raisonnables. Dans ce sens je ne trouverais pas illogique que la demande "solvable" finance celle qui l’est moins. De façon pratique je crois plus à une "obligation de faire" imposer aux opérateurs plutot qu’a un mécanisme genre : taxe collectée par les services publiques puis financement des projets. Il me semble en effet plus pertinent aujourd’hui que l’Etat (au sens large) se concentre sur ses missions premières à savoir : décider et controler l’exécution plutot que de rentrer dans la mécanique d’éxécution elle même.

fanfan
9/04/2008
Peréquation economique ...

Grace aux lobby economiques Européens de Gauche comme de Droite et au dogme de l’economie financiere (meme plus de marché) tout a ete fait pour supprimer cette perequation entre zones rentables et zones non rentables . Cela risquerait de ne pas permettre les 15% de bénéfice aux actionnaires apres privatisation ! ...

France Télécom a opéré le 1 octobre dernier la séparation comptable entre réseaux et services sur injonction de l’ARCEP , resultat cout de construction des lignes data et DSLE en zone rurale + 1000 à 6000 € HT par ligne à la mise en service .. ( nous venons d’en faire l’expérience sur 40 liens ! )

Bruxelles et la France se sont opposés a rendre l’acces à internet dans les services universels , il n’y a donc plus de pérequation economique : Il en est de meme dans zones blanches GSM ou les Conseils Generaux construisent les Pylones (environ 20 pylones par département) , idem pour la 3G des 3 opérateurs a licences .. Qu’en est il de la licence WIMAX nationale de FREE et des obligations de déploiement .. ou de Bolloré .. Silence total coté Arcep ...

Un quatrieme opérateur mobile c’est 10 Millards d’Euros de valorisation boursière en moins pour les 3 opérateurs existants à moins de 3 ans ! .. qui a dit concurrence et économie de marché libre et non faussée comme disait Bruxelles .. non c’est le monopole privé qui arrive c’est tout et surtout interdire toute solution alternative qui pourrait perturber les résultats financiers attendus à 15% sur les zones rentables .. Alors effectivement la solution d’obligation sur le privé est sans doute une solution mais on connait d’avance le resultat on le voit avec le GSM , la 3 G et le Wimax .. alors on continue ?

République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site