Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil > Consultation publiqu... > Tous les messages
Et les zones d’ombre ?
Message écrit le 5/04/2008 par Jean-Seb

Bonjour,

De nombreuses communes ne sont pas couvertes par la TNT alors que leur région l’est, ceci pour des raisons topographiques.

Par exemple, dans l’Essonne, à Etampes (25.000 habitants) la moitié de la ville , n’est pas couverte par la TNT car située dans "une cuvette".

L’extinction des émetteurs hertziens, qui doit améliorer la propagation du numérique, sera donc sans effet pour ces habitants.

Le Député-maire a demandé à plusieurs reprises si et quand le réémetteur de la ville sera équipé. Aucune réponse de TDF, du CSA et des multidiffuseurs, et l’Etat se contente de répondre -quand il répond- qu’il existe un bouquet gratuit sur satellite et que la TNT est disponible sur ADSL. (Voir http://questions.assemblee-nationale.fr/q12/12-99553QE.htm et ici : http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-14209QE.htm)

Cela signifie-t-il que les contribuables qui résident en zones d’ombre seront dans l’obligation de payer un abonnement à un fournisseur d’accès ADSL (quand il en bénéficient...) ou d’installer une antenne satellite (coûteuse et très esthétique dans un centre historique), au risque d’être privés de télévision, y compris publique, en 2011 ?

Pourquoi aucune réponse n’est-elle apportée sur ce cas précis ?

Tri:    retour au forum Retour à la liste des messages
Les réponses à ce message (1) Classer par sujet, inverse Classer par sujet
Auteur Classer par auteur, inverse Classer par auteur, inverse
Date Classer par date, inverse Classer par date
Phil
19/04/2008
Et toutes les zones d’ombre "petites communes rurales"

Nous sommes également habitants d’une commune rurale située en zone limitrophe de la région parisienne et dans une cuvette qui ne permet pas la réception de la TNT.

Déjà l’analogique est très parasité même avec une antenne haubanée de plusieurs mètres !

Les autres communes qui nous entourent sont couvertes sans problème (en dehors de la cuvette) Le problème est encore plus criant pour notre commune (environ 700 habitants)que pour une commune de 25000 habitants où il y aura forcément une réponse adaptée (on va pas laisser 12000 habitants dans le noir, car politiquement trop dangereux)

Je crains que les efforts économiques seront ajustés en fonction de la taille des communes à desservir et que des "petites" zones d’ombre seront laissées sur la touche.

Nous n’avons qu’une arme (mais de taille) : Pas de service fournit = pas de paiement de la redevance.

En zone rurale nous n’avons pas l’ADSL (et oui) donc il ne reste plus que le satellite.

L’argent économisé sur la redevance télé pourra peut-être couvrir l’installation et l’abonnement obligatoire au seul bouquet satellite disponible en France aujourd’hui (Canalasat)

Bref, on espère tous que notre gouvernement a déjà anticipé nos problèmes et que la libération des fréquences permettra d’installer des réémetteurs à proximité des zones d’ombre...

On peut imaginer une aide gouvernementale pour participer aux frais d

Comme vous, nous attendons une réponse.

République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site