Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil > L’impact de la... > Tous les messages
la sécurité de l’économie sort du domaine de la défense
Message écrit le 11/06/2008 par seb
Mondialisation = généralisation des échanges commerciaux, source de déceloppement pour ses acteurs et ce jusqu’à la fin d’un modèle économique remis en question. Dès lors la défense ne s’opère que sur les intérêts vitaux, c’est une assurance. Le seul domaine dans lequel intervient à l’heure actuelle la défense est la sécurité des approvisionnements, arme diplomatique et dissuasive. Vouloir étendre le champ de la défense à celui de l’économie risque de remettre en cause les savoir-faire actuels.
Tri:    retour au forum Retour à la liste des messages
Les réponses à ce message (2) Classer par sujet, inverse Classer par sujet
Auteur Classer par auteur, inverse Classer par auteur, inverse
Date Classer par date, inverse Classer par date
tompouce
16/06/2008
mondialisation (une guerre qui ne veut pas dire son nom)

bonjour

nos politiciens n’ont pas l’air de s’en rendre compte ou ils ne veulent pas le dire,mais nous sommes dans une guerre économique et nous n’avons pas les armes pour nous défendre.

en attaquant nos systèmes éconnomiques les terroristes nous mettent a genoux,et nous n’avons aucune parade efficace.

armée infanterie, marine, aviation, dissuasion nucléaire, ne servent a rien.

et le pire est peut être les attaques informatiques,sur les banques,l’industrie,toute notre économie peut être atteinte.

et là avons nous les cerveaux sûprèmes pour contrer ses attaques

fanfan
15/06/2008
Pour info

Pour information :

Outre la défense nationale à proprement parler, l’économie du pays dans sa globalité, ainsi que le domaine du transport ou encore l’énergie, ont toujours été des éléments du concept de défense nationale.

Le libéralisme économique ou même la mondialisation, ne doit pas faire perdre de vue des notions de stabilité intérieure.

Il y a des plans, dispositifs d’urgence exécutoires dès lors que nous entrons dans un conflit avéré : prise de contrôle par la défense de la SNCF, EDF etc...

Même dans un temps de paix, ces briques sont interdépendantes. Si l’une est atteinte, l’autre s’affaiblit. Rien n’est nouveau ici.

République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site