Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil > Organisation de la s... > Tous les messages
psychomotricité : information et remboursements
Message écrit le 28/04/2008 par psychomotlib33

Bonjour, je suis psychotricien dans le domaine de la petite enfance depuis 14 ans et un jeune libéral instalé depuis le mois d’octobre 2007.

Je constate en premier lieu suite a ma rencontre avec les médecins prés de mon cabinet qu’une grande majorité d’entre eux ne connaissent pas notre profession et ne savent pas qu’une prescription est nécessaire. Je crois donc qu’il faudrait agir à un double niveau :
  sensibiliser les médecins aux différentes pratiques dont ils seront prescripteur pendant leur formation initiale.
  Profiter de leur formation continue pour faire passer ces informations d’une manière générale et "officielle".

Deuxième réflexion : comment faire comprendre aux patients que la prescription médicale est obligatoire alors que les soins qui sont souvent à long termes ne sont pas remboursés ? Il me semble qu’il y a là une incohérence totale qui s’ajoute à une profonde injustice sociale.

Tri:    retour au forum Retour à la liste des messages
Les réponses à ce message (1) Classer par sujet, inverse Classer par sujet
Auteur Classer par auteur, inverse Classer par auteur, inverse
Date Classer par date, inverse Classer par date
M.C. Psychomotrici...
29/04/2008
Entièrement d’accord

Je suis entièrement d’accord

Notre métier, comme l’ensemble des professions auxiliaires de la médecine, est essentiel au développement du soin Mais actuellement, l’absence de nomenclature permettant un remboursement de nos actes nous empêche d’une part de pouvoir accueillir tout ceux qui ont besoin de nous et surtout de pouvoir exercer sur l’ensemble du territoire d’autre part.

Comme l’ensemble des professions auxiliaires de la médecine, la psychomotricité doit pouvoir bénéficier d’un remboursement de ses actes et une prise en compte de ses compétences, dans l’intérêt des patients en France.

Merci de permettre aux professionnels de s’exprimer sur ce sujet et qui espèrent pourvoir rester optimistes dans l’évolution des dossiers.

République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site