Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil > Les interventions ex... > Tous les messages
La projection de puissance est indispensable et à renforcer !
Message écrit le 21/04/2008 par Lazare Carnot

On est coincé budgétairement. Et pourtant le PA2 n’est pas un programme cher à 3 Md’€

Ce qui compte c’est la capacité opérationnelle véritable des armées, et en particulier le nombre des sorties d’avions de combat que l’on peut projeter soit par mer soit par air avec ravitaillement à grande distance dans le cas de la projection de puissance, capacité vitale pour une puissance militaire. Or, le PA2 ne rajoute aucune capacité opérationnelle avant 2016 ! Même si il était là, il ne se justifierait vraiment que si il avait son propre groupe aérien pour pouvoir éventuellement mobiliser 2 PA contre un adversaire de taille moyenne Car 220 sorties par jour change tout par rapport à 100 sorties si l’on considère que 50 sorties de défense aérienne servent à la protection du groupe aéronaval.. Sinon ca ne rajoute pas de puissance de combat par rapport au CdG. Faire un PA pour un simple problème de permanence ne se justifie pas. En effet le CdG est disponible à 80% dans un délai court.

Supprimer des SNA est impensable : le SNA est le « Capital ship » avec le(s) PA. Les SNA assurent aussi des missions indispensables en temps de paix de reconnaissance et sont la seule capacité de la Marine face a une grande puissance style Chine ou Russie car notre flotte de surface et la FOST serait tres vulnérable. Une capacité essentielle qui ne peut descendre en dessous de 6 ce qui est déjà insuffisant.

Une frégate seule et sans PA (ou l’AdA) pour la couverture n’est qu’une cible face a un pays moyen capable de lancer quelques dizaines de missiles anti navire en une seule salve.

Notre capacité de projection de puissance c’est-à-dire de sorties aériennes dans la profondeur est déjà insuffisante puisqu’elle dépend uniquement du nombre de PA et du nombre de ravitailleurs très insuffisant.

La puissance diplomatique et militaire c’est la capacité d’agir seuls si nécessaire. Et pas d’être simplement les supplétifs dans une coalition. Si les USA sont là, ils ont le nombre de PA ou de ravitailleurs nécessaire. Si ils ne sont pas là, c’est notre capacité et celle des Britanniques qui compte. Si les Britanniques ne sont pas là et bien nous sommes seuls car les autres Européens n’ont rien. Sur le long terme le PA2 me parait indispensable (si il reçoit ses avions qui ne peuvent être financés que par la réduction des dotations prévues à l’AdA et autant dire que cette dernière ne le voit pas d’un bon œil)

Donc seule la RGPP et la rationalisation des effectifs permet de nous rééquiper et financer le PA2 :
  Etre plus ambitieux sur la reduction des effectifs et plus rapide : rationaliser plus l’AdA et les services communs (voir la Suède !)
  Penser a de vraies unités de réserves pour le contrat de projection lourd à 50 000 h (modififier la loi)
  Commander TOUS les A400 en ravitailleurs pour decaler les MRTT ou augmenter notre capacité !
  Missiles de croisière lancables d’A400/MRTT (points d’accrochages) ?
  Benchmarker !


Ce message n'a pas reçu de réponse.

République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site