Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil des forums
Synthèse finale du forum personnages_3types (655 octets, 40x21 px)

Le forum invitait les internautes à discuter des dimensions européenne et transatlantique de la politique de défense française et de ses priorités. Une minorité est attachée à une défense nationale indépendante participant à la notoriété de la France sur la scène internationale. Pour beaucoup, cette position n’apparaît plus tenable pour des raisons de coût et de multiplicité des menaces. L’idée d’une défense complètement européenne reçoit peu de soutien. La très grande majorité des internautes défend une position intermédiaire, celle d’une défense affectant une partie de ses ressources à la coopération mais se préservant des domaines propres. Sur les contours de ces domaines, les points de vue sont assez variés.

Coopération transatlantique

L’une des questions les plus discutées concerne une possible réintégration de la France dans l’OTAN. La majorité des contributeurs n’y est pas favorable. Les premiers arguments invoqués sont la mainmise qu’exerceraient les Etats-Unis sur l’Europe par ce biais et le risque de capture du marché de l’armement et des équipements par l’industrie américaine. Plusieurs messages dénoncent également le manque de cohérence des opérations menées par l’OTAN, l’absence d’une politique clairement définie. Une Europe interagissant d’égal à égal avec les Etats-Unis semble recueillir plus de suffrages.

Conditions préalables à une défense européenne

Quelques contributeurs considèrent que le premier chantier à mener pour envisager une défense européenne est d’ordre sémantique. Il leur semble important de définir en premier lieu la notion de défense. Une approche commune doit être trouvée, en terme de moyens, de missions ou d’objectifs. Ils proposent dans un second temps de s’entendre sur les risques majeurs à moyen terme : attentats, attaques contre les systèmes d’information, changements climatiques...

La crainte d’un investissement inégal de la part des états européens est exprimée à plusieurs reprises. Selon certains intervenants, la France et l’Allemagne se retrouveraient en position de leaders, les autres se reposant sur l’investissement de leurs voisins, par manque de moyens ou par choix politique. Plusieurs propositions visent à garantir un partage équitable de l’effort :

  • les Etats devraient investir une même part de leur PIB (les chiffres discutés sont dans une fourchette de 1 à 2 %) ;
  • l’investissement pourrait ne pas reposer sur les Etats mais passer par un impôt direct acquitté par les citoyens ;
  • les contributions en termes d’équipements et de ressources humaines devraient être prises en compte.

Délimitation entre prérogatives européenne et nationale

Un partage des ressources paraît envisageable sur les points suivants :

  • recherche et développement, avec une agence commune type DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency, agence pour les projets de recherche avancée de défense du département de la Défense des États-Unis) ;
  • les achats d’équipement et d’armement, pour faire baisser les prix (selon certains, l’expérience montrerait malheureusement le contraire) et avoir des équipements interopérables ;
  • une formation commune permettant notamment l’émergence d’une conscience européenne (voire un esprit européen de sacrifice) ;
  • les systèmes d’information et les procédures de communication ;
  • une sécurité civile européenne.

Une mise en commun du matériel existant est jugée plus délicate. Par exemple, il semble difficile d’intégrer dans une même flotte des vaisseaux qui n’ont pas été conçus dans ce but.

Les avis divergent quant aux spécificités que la France devrait conserver : le nucléaire, une armée de terre, des bâtiments de projection et de commandement... et, d’une manière plus transversale, un potentiel pour les situations nécessitant une forte réactivité (crainte de lourdeur d’une chaîne de commandement européenne).

9-11-2007 17:04

Descriptif du forum

Dimensions européenne et transatlantique de la politique de défense : quelles priorités ?

Le président de la République a demandé que la Commission chargée d’élaborer le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale "accorde une attention particulière au renforcement de la dimension européenne de notre politique de défense et de sécurité ainsi qu’à notre contribution à la sécurité de l’Alliance atlantique dans son ensemble" (lettre de mission, 26 juillet 2007).
12-11-2007 09:19

Les autres synthèses de ce forum

République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site