Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil des forums
Synthèse du forum "Comment garantir l’avenir de notre système de retraite ?" au 20 mai personnages_3types (655 octets, 40x21 px)

Questions liées au départ anticipé pour carrière longue

Des internautes souhaitaient savoir si le droit au départ anticipé pour carrière longue sera maintenu. Le ministre Xavier Bertrand l’a confirmé sur le forum. Cette réponse a reçu un bon accueil mais a également suscité de nouvelles interrogations. Les conditions seront-elles toujours les mêmes ou faudra-t-il cotiser d’avantage ? Les calculs seront-ils basés sur les trimestres cotisés ou validés ? Quelle incidence auront les périodes de chômage, en particulier du fait de la suppression en 2009 de l’allocation équivalent retraite (AER) ?

Plusieurs intervenants signalent que les caisses de retraite (CNAV, CRAM, CRAV, MSA) refusent de répondre à leurs questions, déclarant être en attente d’une décision officielle. Certains d’entre eux expliquent que leur dossier doit être validé au plus tard cet été pour un départ début 2009. Ils comptent donc sur une transmission rapide des nouvelles instructions aux caisses de retraite.

Répartition, capitalisation

Plusieurs contributeurs soutiennent l’idée qu’une retraite par capitalisation aurait le mérite de responsabiliser les personnes. Toutefois, la majorité des internautes se montre attachée au système par répartition. Ils en rappellent quelques principes : garantir une retraite minimale pour les emplois précaires et les bas salaires, et offrir une assurance en cas d’"incident de parcours". De leur point de vue, tout le monde ne serait pas suffisamment responsable.

Plusieurs internautes s’inquiètent de la baisse du niveau des retraites. Ils voient dans les réformes successives une stratégie destinée à pousser les Français vers une retraite par capitalisation. Ils pointent du doigt les risques liés aux supports financiers privés indexés sur la bourse.

Dans une position intermédiaire, certains considèrent qu’une capitalisation n’est envisageable qu’après une revalorisation des salaires (les bas salaires ne permettant pas de capitaliser).

Cumul emploi retraite

La possibilité de pouvoir rester plus longtemps en activité intéresse un certain nombre d’intervenants. Le principal avantage évoqué est la possibilité de lisser la perte de budget liée à la retraite. Certains déplorent toutefois que le salaire reçu subisse une décote maximale, apportant de ce fait un très faible supplément de pension.

Pénibilité du travail

Modifier la durée minimale de cotisation selon la pénibilité du travail exercé est une demande forte des internautes. Selon les messages, seraient concernés : les métiers difficiles sur le plan du physique, du cycle biologique (travail de nuit ou en "3x8"), de l’exposition aux intempéries, aux bruits, aux produits dangereux, au stress, aux accidents, ou encore le travail répétitif.

Un internaute signale que les tâches pénibles sont de plus en plus sous-traitées et effectuées dans le cadre d’emplois précaires. Il interroge les ministres sur la possibilité de prendre en compte cette tendance.

Financement du système de retraite

De nombreux contributeurs sont favorables à des prélèvements sur le capital (actions, stock-options...). Pour compenser les réductions de personnel (donc de cotisants), certains proposent de taxer la mécanisation, l’informatisation et les délocalisations. L’un d’eux suggère de prélever 0,1 % sur toute transaction boursière.

Xavier Bertrand indique toutefois que le Gouvernement n’est pas favorable à une augmentation de la taxation du capital pour financer le système de retraite. Plusieurs messages abondent dans son sens : taxer le capital fera fuir à l’étranger les entreprises, déjà lourdement ponctionnées.

Inégalités : le cas des multicotisants

Plusieurs internautes signalent qu’ayant cotisé successivement à différents régimes, ils ne pourront toucher une retraite à taux plein lorsqu’ils auront toutes leurs annuités et devront repousser leur départ à la retraite. Interviennent notamment : une personne ayant quitté le régime agricole après avoir été aide familiale dans l’exploitation de ses parents, un ouvrier devenu artisan, un salarié devenu libéral.

Verbatim

"Claudine" écrit :
Bonjour. J’ai réuni toutes les conditions pour partir à la retraite le 1er février 2009 (j’aurai 59 ans en janvier 2009). J’ai bien compris que vous avez maintenu le dispositif de 2003 et je vous en remercie. Par contre, j’aimerais savoir si vous allez prochainement donner vos instructions à la CNAV qui refuse tout en bloc car aucune instruction ministérielle ne lui a été transmise. Pour partir en février 2009, il me faut présenter mon dossier en août 2008.

"Marie" écrit :
Dans une réponse précédente, vous avez dit que le dispositif longue carrière allait être reconduit, mais sur un autre site, j’ai lu que les conditions d’obtention de cette retraite allait être revues (trimestres cotisés en plus), ce qui va écarter de ce dispositif nombre de seniors au chômage qui arriveront en fin de droit en 2009, étant donné que les trimestres chômage ne comptent que comme trimestres validés.

"Treize" écrit :
Quant à la responsabilité des Français devant l’épargne, elle est totalement fausse. Bon nombre de commerçants et d’artisans, qui bénéficient d’un système lamentable et qui auraient du se faire une épargne individuelle pour leurs vieux jours, ne l’ont pas fait (ou n’ont pas pu financièrement) et se retrouvent avec le minimum vieillesse.

"Sudiste" écrit :
Sur les marchés financiers, lorsqu’une crise se déclenche, les retraites par capitalisation ne sont pas à l’abri d’un effondrement aux conséquences tragiques pour des millions de retraités.

"Pierre" écrit :
J’ai commencé à travailler à 14 ans dans le privé. Je suis rentré dans la Fonction publique hospitalière à 25 ans. Si je souhaite partir avec la retraite du public à taux plein, je dois travailler jusqu’à 65 ans. Cela me fera 51 ans de cotisation. Pensez-vous additionner la retraite des différents régimes afin de partir à taux plein une fois les 41 ans cotisés et travaillés ? Merci de votre réponse.

21-05-2008 11:49
République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site