Accueil de Forum.gouv.fr | Aller au contenu
> Accueil des forums
Synthèse du forum "Grèves dans les transports publics : comment mieux prévenir, mieux organiser, mieux informer ?" au 31 août personnages_3types (655 octets, 40x21 px)

Mention du non paiement des jours de grève dans la loi

Beaucoup d’internautes ont critiqué le fait de mentionner dans la loi le non paiement des jours de grève. Xavier Bertrand est intervenu pour expliquer ce choix : il s’agit de couper court aux rumeurs, causes de polémiques stériles. Une partie des internautes accueille favorablement cette démarche. Mais elle n’est pas du goût de tous. Certains voient au contraire dans l’annonce qui a été faite à ce sujet un moyen d’entretenir le doute et de stigmatiser les personnels grévistes. D’autres rappellent l’existence de textes de loi identiques et déplorent ce choix de la redondance.

Quelques contributeurs s’inquiètent des conséquences de cette mesure sur les arrangements parfois consentis aux salariés en sortie de grève, tel l’étalement des retenues sur plusieurs mois.

Propositions pour des grèves plus populaires

La situation de blocage des transports publics est très souvent jugée intolérable. Pour qu’elle ne se produise pas, des internautes suggèrent des formes de mobilisation alternatives. Outre la gratuité des transports déjà évoquée, certains citent en exemple les infirmières. Les jours de grève, celles-ci assurent en effet leur service, tout en marquant leur adhésion au mouvement par le port d’un brassard. Plusieurs contributeurs soulignent cependant l’absence de résultats de cette approche, en prenant pour preuve la mauvaise qualité des conditions de travail du personnel hospitalier.

Modalités du service minimum

Plusieurs messages regrettent le manque d’échanges sur la question des modalités du service minimum. Certains le jugent irréalisable et dénoncent une loi sans bénéfice pour l’usager.

Verbatim

"Jpmanu" écrit :
Ne pas être payé quand on ne travaille pas, c’est normal. Cela devrait être le cas pour tous les grévistes. Notre économie en subit assez les conséquences et nous avec. Ainsi, en le précisant dans la loi, cela sera écrit noir sur blanc, le débat sera clos une bonne fois pour toutes.

"Patou421" écrit :
Vous savez très bien que cela était déjà inscrit dans la loi (une loi votée précédemment). Alors pourquoi le remettre, si ce n’est pour entretenir volontairement un doute à ce sujet dans l’esprit des usagers, influencer l’opinion publique et mieux faire passer un projet sensible ?

"Pericles" écrit :
Mon épouse a exercé durant 38 ans la merveilleuse profession d’infirmière à l’hôpital public en dispensant chaque jour les soins aux malades, y compris les jours de grève en portant le badge "infirmière en grève". Attitude honorable d’autant plus que cette action de grève était souvent motivée par un manque de personnel et qu’en agissant ainsi elles voulaient marquer l’opinion publique.

4-09-2007 15:16
République Française   |   SIG © 2006   |   Infos site